15 jeux éducatifs pour les enfants de maternelle (3 à 5 ans)

0

jeux éducatifs pour les enfants de maternelle

Fatigué de harceler vos enfants à faire les bonnes choses ? Laissez tomber ! Et au lieu de cela, utilisez ces super jeux éducatifs pour enseigner l’honnêteté, la responsabilité, la compassion, la patience, et plus à vos enfants de maternelle. Je vous promets qu’ils ne remarqueront même pas la leçon.Voici des idées de jeux éducatifs pour les enfants de maternelle, plus ou moins de 3 à 5 ans…

 

Jeu éducatif 1 : construire un train

Comment jouer : vous aurez besoin de plusieurs boîtes de carton assez grandes pour qu’un enfant puisse s’asseoir à l’intérieur. Prévoyez une variété de fournitures d’art (feutres, autocollants, papier de couleur, colle, ciseaux, etc) et dites à chaque enfant de transformer sa boîte en wagon de train. Une fois qu’ils ont décoré l’extérieur de leur carton avec des roues, des fenêtres, et tout ce qu’ils peuvent penser, aidez-les à organiser les voitures les unes derrière les autres, puis montez à bord pour une balade imaginaire.

Ce que ce jeu enseigne : la persévérance. Tous les jeux qui nécessitent une préparation en équipe donnent aux enfants un sentiment de persévérance et d’accomplissement.

Conseil : soyez prêt à différents voyages en train; les enfants voudront se réunir et voyager encore et encore dans ce train de l’imagination.

 

Jeu éducatif 2 : se remonter le moral

Comment jouer : sur des grands carrés de papier, dessinez une série de visages avec différentes expressions telles que malheureux, triste, en colère, apeuré, malade, (au moins une pour chaque enfant participant). Mettez les papiers dans un panier et demandez aux enfants de choisir un visage à tour de rôle, puis d’agir sur le sentiment montré. Par exemple, un enfant « triste » pourrait faire semblant de pleurer. Le but des autres joueurs est de l’aider à se sentir mieux. Premièrement, ils doivent poser des questions : « Pourquoi es-tu triste ? Comment puis-je t’aider ? ». Ensuite, l’enfant « triste » donne son explication : « Mon ami a été méchant avec moi », et les autres enfants donnent des solutions de jeux de rôle. Ils peuvent faire des câlins, dire « je suis désolé », ou proposer de faire un gâteau.

Ce que ce jeu enseigne : l’empathie. Tant que les enfants ne savent pas ce que ça fait de se sentir mal, ils ne comprennent pas pourquoi il est important de traiter les autres avec respect et gentillesse.

Conseil : prévoyez une variété d’accessoires à portée de main pour ce jeu imaginatif puissant. Des éléments en plastique de dinette, des animaux en peluche, une trousse de médecin, etc. Plus ils auront d’options, plus les enfants seront créatifs. Ils pourront ainsi mettre un pansement sur le bobo de l’enfant blessé ou faire semblant de cuire des biscuits pour faire plaisir à un copain.

 

Jeu éducatif 3 : chaud ou froid

Comment jouer : choisissez un enfant qui sera le « chercheur ». Envoyez-le hors de la pièce tandis que le reste des joueurs cachent un objet, comme une balle rouge, quelque part dans la pièce. Demandez au « chercheur » de revenir et de retrouver la balle, tandis que les autres joueurs lui donnent des conseils : « Tu deviens plus chaud » ou « tu es de plus en plus froid ». Jouez jusqu’à ce que l’objet soit trouvé, puis laissez chaque enfant prendre le rôle du « chercheur » au moins une fois.

Ce que ce jeu enseigne : la coopération. Ce jeu met l’accent sur l’encouragement des autres joueurs, pas de compétition, les enfants apprennent à s’aider les uns les autres dans un environnement amusant.

Conseil : essayez de demander aux enfants de parler plus ou moins fort selon que le « chercheur » soit près ou loin de l’objet caché.

 

Jeu éducatif 4 : je vois

Comment jouer : tour à tour, les joueurs repèrent un objet proche et le décrivent. « Je vois quelque chose qui est vert… » Les autres joueurs essaient de deviner ce qu’est l’objet : « Un arbre » « La chemise de papa ! » Celui qui devine est le prochain à faire deviner un objet.

Ce que ce jeu enseigne : la patience. Tout jeu qui oblige les enfants à écouter poliment tandis que d’autres joueurs ont leur tour transforme le temps d’amusement en apprentissage.

Conseil : c’est un bon jeu à tester dans des situations où les enfants sont susceptibles de se lasser et de s’énerver, comme lors d’un long trajet en avion ou en train.

 

Jeu éducatif 5 : « Maman, je peux ? »

Comment jouer : alignez les joueurs en face de vous, à plus ou moins 3-4 mètres. Donnez une action à un enfant à la fois : « Sarah, fais un bond en avant ». Si Sarah répond : « Maman, je peux ? » vous pouvez dire « Oui, tu peux » ou « Non, tu ne peux pas ». Si votre réponse est « oui », assurez-vous que Sarah dit « Merci » avant d’avancer. Toute personne qui oublie ses manières ou fait un mouvement sans autorisation est renvoyé à la ligne de départ. Continuez à jouer jusqu’à ce qu’un enfant atteint Maman. Donnez à chaque enfant la possibilité d’être la maman. La maman peut aussi être un papa ou un prénom !

Ce que ce jeu enseigne : le respect. Les enfants ne naissent pas respectueux, vous devez leur enseigner les compétences. Ce jeu renforce la courtoisie, qui est une grande part du respect.

Conseil : pour éviter la frustration sur les conséquences méconnues (« Je ne savais pas que je devais dire merci ! »), expliquez clairement les règles du jeu avant de vous lancer.

 

Jeu éducatif 6 : triage de chaussettes

Comment jouer : lorsque vous videz le sèche linge ou ramassez votre linge, mettez de côté toutes les chaussettes. Empilez-les sur le sol du salon et demandez à votre enfant de trouver la paire pour chaque chaussette (assurez-vous que toutes les chaussettes ont encore leur partenaire). Une fois qu’il a trouvé toutes les paires de chaussettes, montrez-lui comment rouler les paires en boules. Ensuite, mettez en place plusieurs boîtes à chaussures à 2-3 mètres plus loin, chacune portant le nom d’un membre de la famille. L’objectif est de jeter les chaussettes dans les boîtes des personnes appropriées.

Ce que ce jeu enseigne : la responsabilité. Impliquer les enfants dans les tâches est un moyen pour eux d’apprendre que tout le monde dans la famille a besoin de mettre la main à la pâte. Lorsque vous rendez les tâches amusantes, vous inspirez même les plus petits à aider.

Conseil : après que le linge soit mis de côté, dites à votre enfant qu’il a fait un excellent travail. Il pourrait demander d’aider à plier les draps la prochaine fois !

 

Jeu éducatif 7 : les ballons en l’air

Comment jouer : trouvez un espace ouvert où les enfants ne vont pas se cogner dans les meubles. Puis donnez à chaque enfant deux ballons (ne pas essayer avec des enfants de moins de 3, car les ballons ont un risque d’étouffement). Quand vous dites « c’est parti », ils doivent faire équipe pour garder tous les ballons en l’air pendant un temps déterminé (30 secondes par exemple). Vous pouvez aussi leur demander de taper les ballons avec une seule partie de leur corps, comme leur nez ou leur coude.

Ce que ce jeu enseigne : le travail d’équipe.

Pourquoi ça marche : vos enfants verront la valeur de travailler ensemble vers un but commun. Parlez-leur cette leçon la prochaine fois que vous leur demandez de nettoyer leur chambre ou de mettre la table.

 

Jeu éducatif 8 : chasse au trésor

Comment jouer : faites un « bon » pour un massage du dos, une histoire supplémentaire, ou le dessert préféré de votre enfant. Cachez le bout de papier dans sa chambre, puis laissez votre enfant le chercher après qu’il ait brossé ses dents. S’il a de la difficulté, donnez des conseils comme « Tu chauffes. »

Ce que ce jeu enseigne : la coopération au coucher.

Pourquoi ça marche : le moment du coucher devient amusant pour les enfants quand ils obtiennent plus de temps avec maman et/ou papa et ont peu de bonus à venir.

Découvrez aussi mes chasses au trésor clef en main de 3 à 5 ans sur mon autre site.

 

Jeu éducatif 9 : leçons de voix

Comment jouer : enregistrez 10 phrases tirées d’un livre pour enfants sur un magnétophone ou autre, en utilisant une voix agréable pour certaines et une voix pleurnicheuse pour d’autres. Faites-les écouter à votre enfant et demandez-lui de lever la main quand il entend les phrases lues dans une jolie voix. Quand il les a toutes trouvées, proposez-lui d’enregistrer ses phrases de sa voix la plus sotte, belle ou drôle.

Ce que ce jeu enseigne : la pleurnicherie est ennuyeuse.

Pourquoi ça marche : ce jeu montre que quelque chose d’aussi familier qu’une histoire préférée peut être modifié simplement par la façon dont vous parlez, et cela aide les enfants à comprendre comment leur ton peut être perçu par d’autres personnes.

 

Jeu éducatif 10 : regarder le bon côté des choses

Comment jouer : commencez à raconter une histoire dans laquelle quelque chose de négatif se produit (« Un jour, Steve se sentait grincheux parce qu’il faisait trop chaud à l’extérieur »). Demandez à un enfant de poursuivre en décrivant une tournure positive des événements. Par exemple, « La bonne chose était qu’il y avait un joli lac d’eau fraîche à proximité pour prendre un bain ». Le joueur suivant introduit alors une autre idée négative, à laquelle répond de façon positive le joueur suivant.

Ce que ce jeu enseigne : l’optimisme.

Pourquoi ça marche : ce jeu éducatif pour les jeunes enfants les aide à développer une vision plus positive afin qu’ils puissent faire face à des frustrations de la vie réelle plus facilement.

 

Jeu éducatif 11 : suivez le guide utile

Comment jouer : rassemblez les enfants à l’extérieur d’une pièce en désordre. Expliquez que vous êtes le premier « guide utile » et qu’ils doivent faire ce que vous faites. Guidez-les en sautant et en faisant des mouvements dans la pièce. Puis commencez à ranger la pièce en ramassant les objets et en les mettant à leur place. Assurez-vous que les enfants vous copient. Après quelques minutes, l’un des enfants prend la place du guide. Encouragez les enfants par la suite en disant : « Cette pièce est vraiment en désordre ! »

Ce que ce jeu enseigne : le rangement.

Pourquoi ça marche : les enfants se rendent compte ensuite qu’ils sont capables de ranger eux-mêmes, et que cela peut même être amusant… surtout quand tout le monde aide à ranger.

 

Jeu éducatif 12 : le jeu du « Je n’y avais jamais pensé »

Comment jouer : rassemblez quelques objets du quotidien, comme une poubelle, une chaussure, et un crayon. Montrez un élément et demandez à votre enfant de penser à autant d’utilisations qu’il peut faire de cet objet. Pour une poubelle, il peut avoir des idées telles que « s’assoir dessus », « se cacher dedans », « l’utiliser comme un seau » et « taper comme sur un tambour. » Tour à tour, laissez les joueurs penser à autant d’idées qu’ils trouvent en une minute, avec un objet différent pour chacun d’entre eux.

Ce que ce jeu enseigne : la résolution de problèmes.

Pourquoi ça marche : les enfants apprennent qu’il est amusant de réfléchir par eux-mêmes. Vous pouvez également utiliser cette technique pour les aider à proposer des options pour régler les querelles entre frères et sœurs ou faire face à un enfant qui les taquine.

 

Jeu éducatif 13 : ce qui me rend heureux

Comment jouer : faites une liste de cinq choses qui vous font sentir heureux, comme la crème glacée, les grands sourires, les beaux jours, la plage, et faire de beaux rêves. Demandez à votre enfant de répéter ces cinq choses. S’il le fait correctement, ajoutez un sixième point, et demandez-lui de les répéter. Continuez à ajouter à la liste jusqu’à ce qu’il ne puisse pas se rappeler de tout. Ensuite, c’est à son tour de dire cinq choses qui le rendent heureux et c’est vous qui les répétez. Continuez de jouer en choisissant différents sentiments (tristesse, colère, peur) et nommez les choses qui vous font sentir de cette façon.

Ce que ce jeu enseigne : l’empathie.

Pourquoi ça marche : votre enfant va commencer à examiner les envies et les émotions des autres, et pas seulement les siens. Ce jeu va également le faire réfléchir sur la façon dont ses actions affectent les sentiments des amis,des frères et des sœurs.

 

Jeu éducatif 14 : en même temps

Comment jouer : pensez à des choses que vous pouvez faire en même temps (comme taper dans les mains et chanter en même temps) et des choses que vous ne pouvez pas faire en même temps (comme se lever et s’asseoir), et démontrez-le. Sentez-vous libre de faire quelque chose de stupide, comme désespérément  essayer de s’asseoir et de se lever simultanément.

Ensuite, laissez vos enfants trouver leurs propres exemples (« Je ne peux pas pincer mon nez et respirer à travers lui en même temps, mais je peux toucher mes orteils et rire en même temps »). Faites ce jeu à tour de rôle, jusqu’à ce que chacun ait fait 2 ou 3 propositions.

Ce que ce jeu enseigne : l’interruption est grossière.

Pourquoi ça marche : les enfants ont du mal à accepter qu’ils ne peuvent pas toujours obtenir votre attention tout de suite. Ce jeu va les aider à être plus patient (et moins susceptibles d’interrompre) lorsque vous êtes au téléphone ou préparez le dîner.

 

Jeu éducatif 15 : pour dire la vérité

Comment jouer : rassemblez la famille dans un lieu de prédilection et laissez chaque joueur finir la phrase « J’ai eu peur quand … ». Maman et papa peuvent ouvrir le bal en racontant leurs propres histoires («J’ai eu peur quand Josh s’est caché au magasin et que je ne pouvais pas le trouver »). Après que tout le monde ait eu son tour, répétez le jeu en utilisant d’autres émotions comme « heureux » ou « surpris ».

Ce que ce jeu enseigne : l’honnêteté. Quand vous donnez aux enfants le feu vert à parler de leurs sentiments, positifs ou négatifs, vous l’aidez à se sentir en sécurité pour dire la vérité.

Conseil : les histoires des enfants s’utilisent comme un tremplin pour la discussion. « Penses-tu toujours que les chiens sont effrayants ? Qu’est-ce qui peut t’aider à te sentir plus courageux ? Te souviens-tu d’autres moments heureux ? En as-tu parlé avec ton ami ? etc.

 

Quelques autres idées amusantes pour aider les enfants à bien grandir

Habillez votre petit avec un tee-shirt qui dit COURAGE, TOLÉRANCE ou PATIENCE. Expliquez-lui ce que signifie le mot et racontez une histoire qui enseigne la vertu. Lavez et répétez.

Si vous avez l’habitude de lire une histoire le soir, profitez-en pour lire des livres comme La politesse : ça sert à quoi ? ou Vive la politesse ! ou encore Petit manuel de politesse – poil aux fesses !

 

De très bons jeux d’apprentissage pour les jeunes enfants de 3 à 5 ans découverts ici : Good Behavior Games for Preschoolers ! Retrouvez d’autres jeux et activités éducatifs qui enseignent des valeurs aux enfants sur cette page (estime de soi, communication, etc).

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly

Laisser un commentaire

758 Partages
Épinglez635
Partagez120
+13
Tweetez
Email