Jouer avec la poésie

1

Jouer avec la poésie

Les enfants naissent poètes… ils ont juste besoin de votre aide pour le savoir. La poésie nous oblige à regarder le monde d’un point de vue unique, à rêver, à imaginer, à rire, et à faire semblant : toutes les choses que les enfants font naturellement. Les poèmes nous aident à comprendre le monde et à exprimer des idées et des sentiments d’une façon que le langage courant ne peut pas. Les rythmes ludiques, les rimes stupides et absurdes, les mots et la forme courte de la poésie saisissent également l’attention des enfants et leur donnent une chance de réussir avec la langue.

En initiant votre enfant à des formes poétiques et en l’invitant à créer ses propres poèmes, vous pouvez déverrouiller la magie. La poésie nous permet d’inventer la langue, et n’importe qui, même les jeunes enfants, peuvent écrire des poèmes. Les graines de poèmes sont partout si nous ouvrons nos yeux pour regarder : dans les nuages, le vent, un sentiment, un chapeau fou d’un ami, un chat blotti sur notre canapé, un chien qui court après un ballon, ou même dans un rêve stupide.

Quel enfant n’aime pas créer de nouveaux mots ou combiner des mots familiers de façon stupide ? Cette expérimentation et l’exploration aident à construire le vocabulaire de l’enfant, à reconnaître les sons de la parole, à s’exprimer et à aimer travailler avec des mots. La poésie permet à votre enfant d’écrire à propos de ce qui l’intéresse vraiment : ce dont il se soucie, ce qu’il sait, ce qu’il aime, ce qu’il voit, et le plus important, ce qu’il ressent. La poésie offre des choix : pas seulement du sujet, mais des mots, de la structure de la phrase, de la forme et du modèle. Voici quelques façons d’explorer le monde de la poésie ensemble et de titiller la créativité de votre enfant. Une chouette façon de jouer avec la poésie.

 

jouer avec la poésie

 

Jouer avec la poésie

 

 

Lisez à haute voix. Beaucoup d’adultes sont intimidés par la forme poétique, mais la poésie (en particulier la poésie pour enfants) est pleine d’émerveillement, d’énergie, et a un certain sens de l’humour. Lisez des poèmes de différents poètes pour trouver ceux que vous aimez : l’amour de la poésie est contagieux, donc soyez enthousiaste ! La poésie est magique !! Voir les poèmes enfant de Jeux et Compagnie.

Lisez-le deux fois. Lorsque vous partagez un poème avec votre enfant, lisez-le deux fois à haute voix. La première fois, lisez tout simplement. Soyez dramatique et rythmique et essayez d’accentuer les mots au début et à la fin des lignes. La deuxième fois, invitez votre enfant à remarquer ce que le poète a fait. Demandez : « Qu’est-ce que tu aimes à propos de ce poème ? Qu’as-tu remarqué ? Quels sons entends-tu ? » Qu’a voulu dire le poète ? Es-tu d’accord avec lui ? »

Sélectionnez des vers libres. L’écoute d’un poème inspire habituellement un enfant pour créer son propre poème. Les poèmes en vers libres (sans rimes) sont particulièrement des bons choix. Bien que les enfants aiment écouter des poèmes de rimes, ils peuvent être difficiles à écrire. Souvent, un enfant coince en essayant de faire rimer les mots.

Mettez la poésie sur papier. Les enfants adorent voir leur écriture sur papier. Même si votre enfant ne peut pas encore écrire, il peut vous dicter ses poèmes. Taper les écrits de poésie de votre enfant honore ses idées et les rend disponibles aux autres. Invitez-le à illustrer le poème qu’il a créé.

jouer avec la poésieÉcrivez un poème avec le prénom de votre enfant. Ce type de poésie, connu comme acrostiche, encourage les associations de mots et de non-sens ludique. Le nom de votre enfant devient la « colonne vertébrale » du poème. Chaque lettre de son prénom est une graine pour un nouveau mot. Invitez-le à trouver des mots qui commencent par chaque lettre : les nouveaux mots peuvent se rapporter à son prénom, à des choses qu’il aime faire, à des traits de sa personalité… ou à rien du tout.

Faites un poème stupide ensemble. Lisez des poèmes stupides avec des mots inventés, comme « Jabberwocky » de Lewis Carroll. Comment se sent votre enfant à l’écoute de se genre de poème ? Peut-il dire quels mots le poète a fabriqué ? Pourquoi croit-il que les poètes créent des mots au lieu d’utiliser les vrais ? Ensuite, invitez votre enfant à créer un poème à l’aide de mots réels et de mots créés. Commencez par faire la première ligne d’un poème, soyez idiot : « Quand le cochon met une perruque, il appelle ça un perruchon ! » Invitez votre enfant à ajouter la ligne suivante. Tour à tour, ajoutez des lignes au poème. Lisez le poème à haute voix, et invitez votre enfant à l’illustrer.

Créez un poème en collage. Les poètes sont des collectionneurs de mots. Encouragez votre enfant à rechercher des mots et des phrases, de toutes les tailles et de toutes les couleurs, dans diverses sources : magazines, boîtes de céréales, etc. Dites-lui de les découper. Expliquez que vous allez faire un « poème d’art » en collant ces mots trouvés sur une feuille qui peut être de n’importe quelle forme ou taille. Il peut organiser les mots comme il veut, et son poème n’a pas besoin d’avoir un sens. Parlez de la « personnalité » des mots, des lettres et des caractères. Trouvez de l’humour dans les mots sortis de leur contexte ou combinés de manière intéressante.

Écrivez un poème « Sous… ». Invitez votre enfant à écrire quelques lignes qui décrivent ce qui est sous, sur, dans et hors des choses. Cet exercice repose sur l’imagination et explore la relation d’une chose à l’autre. Essayez de faire un poème vous-même comme exemple ou proposez une phrase « démarreur » comme :  Sous le ciel est la mer… Sous l’eau est une baleine… Sous les rochers il y a des choses que nous ne pouvons jamais voir…

Trouver quelques rimes. C’est un exercice de jeux de mots. Choisissez un mot et invitez votre enfant à trouver tous les mots qui riment avec lui. Gardez une liste des mots. Puis, ensemble, voyez si vous pouvez créer un poème avec la liste.

Écrivez un poème sur un animal. Les enfants adorent les animaux, et penser aux animaux ou regarder les animaux peut aider à affiner leurs capacités d’observation : une grande partie de la poésie. Lisez de la poésie sur les animaux, comme l’éléphant se douche et le petit crapeau. Invitez votre enfant à écrire sur les animaux qu’il connaît ou aime. Aidez-le à commencer en l’encourageant à demander quelque chose qu’il est curieux de savoir sur l’animal : « Qu’est-ce que ça fait de vivre dans une grotte ? Comment te sens-tu lorsque tu voyages ? As-tu froid dehors en hiver ? » Cet exercice amènera également les enfants à réfléchir sur le point de vue de l’animal. Source : Scholastic.com !

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly

Un commentaire

  1. Franchement avec tous ce que les médias, série tv, dessins animés et jeux et console vidéos nous font croire je ne sais pas comment nos enfants deviendrons poète !

Laisser un commentaire

33 Partages
Partagez18
Épinglez11
+13
Tweetez1
Email