Jeux et Compagnie

Coquin de printemps

Coquin de printemps

Coquin de printemps (1947 – 73 min)

Un mélange d’actions live et de dessin animé, Coquin de printemps est composé de deux histoires distinctes reliées par des séquences supplémentaires avec Jiminy Cricket.

Disney avait l’intention d’utiliser chaque histoire pour des longs métrages distincts, mais l’implication des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale a perturbé ses plans et les histoires ont été abandonnées après la guerre avant d’être réutilisées pour ce long métrage.

Coquin de printemps est le cinquième des sept films “compilation” publié par la compagnie de Walt Disney dans les années 1940, en raison des contraintes budgétaires en temps de guerre. Ils ont été appelés films “compilation” parce qu’ils étaient des longs métrages contenant deux ou plusieurs courts métrages reliés entre eux par des choses environnantes. Coquin de printemps a été précédé par le Dragon récalcitrant, Saludos Amigos, Les Trois caballeros et La boîte à musique et a été suivi par Mélodie cocktail et Le crapaud et le maître d’école.

 

La première partie est une histoire musicale basée sur un conte pour enfants de Sinclair Lewis et qui est racontée par Dinah Shore, qui chante aussi. C’est l’histoire d’un triste petit ours de cirque nommé Bongo qui est adoré lors du spectacle, mais ignoré une fois le show terminé. Fatigué de voyager et d’être maltraité, il s’enfuit dans la forêt où il découvre que la vie forestière n’est pas aussi agréable et facile qu’il le pensait. Malgré les obstacles qui l’attendent, Bongo parvient à trouver la chose qu’il désirait le plus – l’amour vrai. Par rapport aux normes contemporaines, l’histoire est presque «insupportablement» mignonne, mais il ne faut pas oublier que ce bonbon enrobé de peluche “Bongo” était le remède nécessaire après la guerre pour se remonter le moral.

Le second récit est plus piquant grâce à la répartie poivrée du ventriloque Edgar Bergen et de ses deux marionnettes Charlie McCarthy et Mortimer Snerd. Ensemble, les trois racontent une histoire basée sur “Jack et le haricot magique” mettant en scène Mickey Mouse, Donald Duck et Dingo, qui montent un haricot magique et essayent de récupérer une harpe qui chante pour restaurer la richesse de leur pauvre royaume. En 1997, pour commémorer le 50e anniversaire du film, il a été enregistré sur la bande vidéo dans une version restaurée non coupée (les producteurs exécutifs en charge de la restauration ont été Phil Savenkic et Harry Arends) qui a ramené les séquences colorées animées à leur profondeur et à leur éclat originels. Cette version contient également une vidéo documentaire brève mais instructive organisée par le célèbre historien du cinéma Leonard Maltin et narrée par Corey Burton. Il contient également des images inédites et rares de la fabrication des films. Vous pouvez le visionner ICI.

 

Bande annonce :

 

“Mickey et le haricot magique» fût la dernière fois où Disney fourni sa voix. Une grande partie a été enregistrée entre le printemps et l’été 1941.

 

 

ARTICLES SIMILAIRES

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly, PDF & Email

Suivez Jeux et Compagnie :

créer chasse au trésor