Jeux et Compagnie

Olympiades familiales : des jeux complètement dingos !

Olympiades familiales

C’est le barbecue annuel où toute la famille est invitée. Vous avez envie de les faire bouger ? De les faire transpirer ? Voici de quoi organiser une compétition des plus folles et des plus amusantes : des olympiades familiales !

Si vous aimez rire et vous amuser en famille, je vous invite à découvrir ce pack d’activités familiales et ces 25 jeux pour toute la famille !

Comment organiser vos olympiades familiales

Ces olympiades en famille sont des compétitions par équipes autour de plein d’épreuves sportives délirantes. Pour commencer, donc, formez les équipes ! Le mieux est de les composer à l’avance : ça vous permettra d’avoir des équipes homogènes (pas tous les adultes dans la même équipe !). Donnez-leur des noms de couleur (ou autre) et prévenez les participants.

Lorsque l’épreuve n’est pas collective, les équipes doivent choisir à chaque fois un ou deux membres qui défendront leur couleur. Pour chaque épreuve, attribuez des points à chacune des équipes en fonction de son classement. Par exemple, pour une épreuve donnée, si vous avez 10 équipes, l’équipe gagnante reçoit 9 points, la deuxième 8 points, la troisième 7 points, etc., et la dernière 0 point.

À la fin de vos olympiades familiales, lorsque toutes les équipes ont effectué toutes les épreuves, vous additionnez les points et vous obtenez l’équipe gagnante ! Prévoyez une coupe ou une médaille, même en chocolat…

Des épreuves à intégrer à vos olympiades familiales

Je vous conseille de prévoir entre 5 et 10 épreuves grand maximum pour vos jeux d’olympiades en famille. Je pense que l’idéal est 7-8 épreuves, ce sera suffisant, à moins que vous ne choisissiez que des jeux d’olympiades vraiment courts. Ces épreuves sportives peuvent être ce que vous voulez, à vous d’être créatifs. Pour vous inspirer voici quelques idées loufoques et amusantes de jeux et d’épreuves pour vos olympiades familiales :

La balle infernale

Matériel : une personne de chaque équipe, une balle de ping-pong et un parcours par équipe.

But du jeu : être le premier (ou la première) à faire passer la ligne d’arrivée à sa balle de ping-pong en soufflante dessus pour qu’elle avance.

Préparation :chacun des participants se met en position, la balle de ping-pong derrière la ligne de départ. Ils ne peuvent que souffler dessus pour la faire avancer. Ils ont interdiction aussi de toucher les obstacles. Si la balle sort de leur couloir ou touche un obstacle, ils doivent recommencer depuis le début.

Variante : les participants ont le droit de souffler sur la balle de leurs adversaires. Mais attention : ça va se terminer en guerre ouverte ! Mais après tout, c’est peut-être ce que vous voulez !

Au feu, les pompiers !

Matériel : une personne de chaque équipe, une bougie par équipe et un pistolet à eau par équipe.

But du jeu : réussir à éteindre le bougie le plus vite possible.

Préparation : placez une ligne de bougies à 5 mètres du pas de tir (ligne derrière laquelle se mettent les participants). Un adulte allume les bougies et s’occupe de l’arbitrage. Quelques précautions de base : jeu à faire à l’extérieur, à éviter absolument en cas de sécheresse, et toujours placer une bassine d’eau à côté des bougies au cas où.

Règles : au top départ, chaque concurrent doit éteindre sa bougie le plus vite possible, sans franchir la ligne, à l’aide d’un pistolet à eau.

La course dos à dos

Matériel : deux personnes de chaque équipe et des foulards (autant que de participants).

But du jeu : gagner la course (pas compliqué !).

Préparation : une ligne de départ et une ligne d’arrivée.

Règles : c’est une course qui se fait à deux et… dos à dos (forcément…). Les deux équipiers s’accrochent par les bras et ne doivent jamais se séparer. Tous les binômes se mettent de face sur la ligne de départ. Au top départ, c’est à chacun d’eux de décider d’une stratégie pour arriver le plus vite possible à la ligne d’arrivée. En crabe, le plus grand portant le plus petit, le plus petit portant le plus grand (ah ! ah !)… Le premier binôme à passer la ligne d’arrivée sans s’être détaché a gagné !

Variante : la même chose, mais en relais (toute l’équipe participe) !

La confiance aveugle

Matériel : deux personnes de chaque équipe, un foulard par équipe et ce que vous avez à disposition pour réaliser un parcours semé d’embûches.

But du jeu : être le premier binôme à franchir la ligne d’arrivé d’un parcours semé d’embûches.

Préparation : créez un parcours assez long avec des « zones de passage » en utilisant ce que vous avez à disposition. Voici quelques idées : slalomer entre des arbres, passer dans une toile d’araignée (créée avec de la ficelle ou de la laine), marcher sur un rondin ou une planche, traverser un tas de pierre, etc.

Règles : l’un voit et guide, l’autre a les yeux bandés. Il faut réaliser le parcours le plus vite possible en franchissant les obstacles. Le binôme gagnant est celui dont les deux partenaires ont passé la ligne d’arrivée. C’est une course de rapidité, mais si vous avez peur que vos amis ou votre famille se fassent mal, n’hésitez pas à donner des points de pénalités en cas de dérapages.

Le combat des gladiateurs

Matériel : une personne de chaque équipe, une poutre (ou une planche) sur laquelle deux personnes peuvent tenir et deux frites de piscine (ou deux coussins).

But du jeu : être le dernier à rester en équilibre sur la poutre.

Règles : les deux gladiateurs montent de chaque côté de la poutre. Au signal , chacun doit chercher à déséquilibrer son adversaire et à le faire descendre de la poutre. Un joueur est éliminé dès qu’il touche le sol. Si tout le monde veut jouer, vous pouvez organiser plusieurs manches.

Les ballons fourbes

Matériel : des ballons de baudruche (un peu plus que le nombre d’équipes).

But du jeu : c’est un jeu bonus qui permet de récupérer des points… ou pas !

Préparation : gonflez des ballons et dans certains ballons, glissez un papier « bonus » (+2 points, +5 points, +10 points) ou un papier « malus » (-2 points, -5 points, -10 points). Dans les autres, versez de la farine, de l’eau, de la farine ET de l’eau ! Accrochez les ballons sur un fil tendu (étendoir à linge par exemple).

Règles : chaque équipe choisit un « éclaireur », le seul qui a le droit d’aller « chercher » le ballon, mais… les yeux bandés ! Il est guidé à la voix par ses coéquipiers qui doivent rester derrière une ligne. Les éclaireurs des différentes équipes entrent sur le terrain en même temps et doivent éclater un ballon (un seul). Comment ? Avec les mains ! Ce n’est pas facile, mais c’est beaucoup plus spectaculaire ! Attention, interdiction de palper les ballons avant ! Le but : prendre le « bonus » ou le « malus » et le rapporter à son équipe. L’arbitre note les points supplémentaires (… ou pas !). Et si les joueurs en redemandent, ils peuvent recommencer !

Une bassine sur la tête, une !

Matériel : autant de bassines que d’équipes, un mètre (ou une règle) pour mesurer la quantité d’eau restante dans chaque bassine.

But du jeu : être l’équipe qui rapporte le plus d’eau le plus rapidement.

Règles : chaque équipe se place en file indienne, chaque membre étant assis l’un derrière l’autre. Le premier de chaque file a une bassine d’eau devant lui. Au top départ, il doit prendre la bassine et la passer par-dessus sa tête à son voisin (ou sa voisine) de derrière. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que la bassine arrive à la fin de la file. Il faudra compter deux fois les points en faisant un classement pour l’équipe la plus rapide et un autre classement pour l’équipe qui a le plus d’eau dans la bassine.

La course aux déguisements

Matériel : une personne par équipe et des vêtements.

But du jeu : marquer le plus de points !

Préparation : imaginez un circuit simple, avec un aller et un retour ! À mi-parcours, préparez plusieurs tas de vieux vêtements et déguisements.

Règles : au top départ, une membre de chaque équipe court vers la pile de vêtements et doit enfiler un maximum de pièces avant de revenir. Une fois la course terminée, il faudra compter deux fois les points : en fonction de l’ordre d’arrivée et en fonction du nombre de vêtements rapportés. Il faut que les concurrents soient habillés avec les vêtements de la pile, ceux rapportés à la main ne comptent pas. Pour cette épreuve, un relais est compliqué ! Mais vous pouvez faire plusieurs manches.

Vous savez maintenant comment organiser des olympiades familiales complètement dingos ! Piochez dans les jeux pour faire les vôtres !

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly, PDF & Email

Suivez Jeux et Compagnie :

créer chasse au trésor