Jeux et Compagnie

Le rôle des associations dans la protection et l’éducation des enfants

enfants et associations

La France compte 1,3 million d’associations actives sur son territoire et profite d’un réseau de 13 millions de bénévoles pour faire vivre ce mouvement associatif national. Ce sont, chaque année, plus de 70 000 associations qui se créent sur le territoire national tous secteurs confondus. Ces chiffres démontrent véritablement le besoin pour la société civile de recourir à l’action et de pallier les manques éventuels des institutions qui ne peuvent venir à bout de toutes les injustices et inégalités sociales. Un salarié sur 10 du secteur privé travaille ainsi actuellement dans une association. 39 milliards d’euros de salaires ont été distribués pour les rémunérer, rien que sur l’année 2017, faisant des associations un véritable secteur à part entière.

Des associations avec des objectifs différents

Les associations se distinguent par des objectifs et projets différents. Ainsi, selon les motivations des dirigeants, certaines associations promeuvent la pratique d’un sport, l’aide et le soutien à des personnes en difficulté ou la défense d’intérêts divers : locaux, environnementaux, etc.

Les associations peuvent, dans certains cas, agir uniquement dans l’intérêt de leurs membres comme le font les associations de parents d’élèves, ou de personnes malades souffrant d’une maladie particulière… Mais parfois, elles peuvent agir pour l’ensemble de la société en remplissant des rôles caritatifs et/ou humanitaires, comme c’est le cas pour les associations locales (proposant un service de rattrapage scolaire ou d’aide aux devoirs par exemple), nationales comme les Restos du Cœur, ou internationales comme Médecins sans frontière. Vous pouvez cliquer ici si vous souhaitez en savoir davantage, connaître la définition d’une association, les modalités de création ou la gestion comptable et fiscale à adopter.

Des rôles bien définis pour atteindre ces objectifs

Pour atteindre leurs objectifs, les associations doivent réaliser un certain nombre d’actions et ainsi endosser plusieurs rôles, tels que sensibiliser le grand public, accompagner les victimes et/ou les membres, former les salariés et adhérents actifs. Pour bien comprendre les enjeux et les rôles des associations, concentrons-nous sur un secteur en particulier : la protection et l’éducation des enfants.

roles associations enfant

Parler pour informer le public

L’un des premiers rôles d’une association dans ce domaine est de sensibiliser le public à certaines problématiques et aux différentes causes à défendre. En effet, la protection de l’enfance est un domaine assez vaste et peut être associée à des luttes assez diverses.

En fonction des associations, cette protection pourra concerner les maltraitances physiques ou morales faites aux enfants, l’exploitation de ces derniers y compris sur le plan sexuel, le mariage des mineurs, etc. C’est pourquoi il est nécessaire de communiquer régulièrement avec le public pour lui faire connaître ses activités et pour délivrer des messages s’ancrant facilement dans les esprits.

Cela se fait au travers de conférences, d’interventions diverses dans des milieux ciblés, par le biais de colloques, dans des écoles, via des campagnes de communication, tant sur internet (réseaux sociaux, sites internet) que localement. En outre, informer le public de ces problèmes permet d’éduquer les adultes comme les enfants et de déclencher des prises de conscience. La sensibilisation du public a donc cet avantage d’agir véritablement sur lui et de prévenir des situations dangereuses.

Conseiller les familles

Les associations d’aide à l’enfance, par le biais de leurs actions de sensibilisation, permettent à des milliers de personnes de témoigner et viennent en aide aux victimes dans leurs démarches personnelles.

De fait, les associations endossent très souvent le rôle de conseillers et peuvent l’exercer de différentes manières. Par exemple, pour sévir contre les agressions physiques, sexuelles ou psychologiques faites sur des enfants. Des conseils peuvent être délivrés pour apprendre comment signaler ce genre d’abus. Les associations sont aussi de bon conseil pour tout ce qui concerne les démarches administratives à effectuer auprès des diverses institutions et services compétents.

Elles peuvent également proposer aux personnes une prise en charge personnalisée concernant les erreurs à ne pas commettre, les points de vigilance à adopter en présence d’un enfant maltraité… En somme, ces associations se placent au plus près des personnes concernées pour leur venir en aide. Elles sont parfois le seul recours possible dans le cas de situations extrêmement difficiles et constituent un intermédiaire indispensable pour les victimes.

Un rôle éducatif évident

Parfois, les associations répondent à des problèmes dus à des politiques inefficaces menées par l’État. L’un de ces problèmes concerne le système scolaire français qui, d’après l’enquête PISA (Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves) est l’un des systèmes les plus marqués en matière d’inégalités scolaires, les performances des élèves étant fortement corrélées à leurs origines sociales.

Pour faire face à ces inégalités, des associations telles que l’AFEV pour ne citer qu’elle, tentent d’accompagner les élèves en difficulté et de réduire les différences constatées entre les enfants issus de milieux défavorisés et les enfants des classes moyennes et supérieures. Ainsi, ce genre d’associations ne fait pas que proposer un soutien scolaire classique matérialisé par une aide aux devoirs, mais cherche à redonner confiance aux jeunes démunis dans un système qui ne leur réussit pas, en accompagnant les élèves au plus près et en personnalisant leurs méthodes en fonction de chacun, ce que l’école n’a pas toujours les moyens de faire.

En agissant de la sorte, elles cherchent à inculquer à tous les savoirs nécessaires pour s’intégrer dans notre cadre scolaire normalisé. Apprendre à développer ses capacités d’apprentissage, rendre plus autonome, apporter une aide méthodologique, favoriser les sorties pour développer une ouverture culturelle font partie des missions des associations qui accompagnent chaque jour ces élèves en échec scolaire.

Ainsi, pour pallier aux déterminismes sociaux constatés dans le domaine scolaire, les associations sont à même de jouer un rôle éducatif important et viennent en complément du programme éducatif imposé par l’État. Elles peuvent pallier aux manquements de ce dernier en la matière, tout en prenant également parfois le relais des parents dès lors qu’ils ne sont pas en capacité d’aider leurs enfants dans leur apprentissage.

Si ces structures associatives n’étaient pas présentes, beaucoup trop d’enfants seraient mis à l’écart d’un système contraignant et difficile à intégrer.

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly, PDF & Email

Suivez Jeux et Compagnie :

créer chasse au trésor