Jacques a dit : règle du jeu et variantes

0

Comment jouer à Jacques a dit

Jacques a dit est un jeu de plein air classique que les jeunes enfants aiment. Mais dans le jeu traditionnel, les enfants qui ont le plus besoin de pratiquer la capacité d’écoute ou l’identification des parties du corps sont souvent les premiers à être éliminés ! Après avoir appris comment jouer à Jacques a dit, découvrez une autre version qui dispose d’un grand nombre des commandes du jeu classique, mais qui est un meilleur outil pour promouvoir le développement des enfants et leur capacité d’écoute… sans élimination !

 

Comment jouer à Jacques a dit

But du jeu : obéir à des commandes sans être dupé.

Intérêt du jeu : combiner détente avec concentration; concentrer l’attention sur un signal donné; apprendre à ne pas être influencé par des facteurs extérieurs et prendre une responsabilité individuelle.

Règle du jeu : tous les joueurs se tiennent devant le meneur de jeu pour écouter ses commandes, mais ils doivent seulement suivre les commandes qui sont précédées de « Jacques a dit ». Les commandes doivent être centrées autour de gestes simples (sans acrobaties) ou être des actions précises telles que « Jacques a dit de lever vos bras ! » ou « Jacques a dit de s’asseoir ! ». Les commandes peuvent être annulées de la même manière : « Jacques a dit de se lever ! ». Si un joueur effectue une commande qui n’est pas précédée par « Jacques a dit », il est éliminé ou a un gage amical décidé au préalable par le meneur de jeu ou le groupe.

jouer à jacques a dit

Démarrer le jeu : « Tout le monde est prêt pour jouer à Jacques a dit ? D’accord… tout le monde connaît les règles ? Non ? C’est simple, personne ne fait rien à moins que Jacques (moi) le dise, et si Jacques le dit, vous devez le faire ! Si vous vous trompez, vous devez quitter la partie. sommes-nous tous clair à ce sujet ? Vous êtes sûr ? Ok ! Nous allons commencer maintenant. Tout le monde se lève afin que nous puissions commencer. (À tous ceux qui se lève) VOUS ÊTES ÉLIMINÉS ! Ok, ok, je plaisante, c’était un échauffement. Jacques a dit de se lever afin que nous puissions commencer cette partie ! »

Terminer le jeu : avec les plus grands, vous pouvez être vraiment sournois et dire aux enfants : « Bien joué, vous pouvez vous détendre et vous lever maintenant » et tous les éliminer ! Ha ! Ha !

Idées de commandes simples : levez les bras, touchez vos orteils, remuez votre nez, penchez-vous et touchez vos genoux, touchez-vous le dessus de la tête , touchez vos épaules, tenez-vous sur un pied, fermez vos yeux, étirez-vous vers le ciel, mettez les mains sur les hanches, touchez votre nez, touchez votre épaule gauche avec votre main droite (et ses déclinaisons), touchez votre pied droit, balancez vos bras, arrêtez, tournez sur vous-même, sautez, touchez vos orteils, sautez 3 fois en l’air, croisez vos doigts, etc.

Idées de commandes loufoques : faites-vous un câlin, faites une drôle de tête, faites un bisou avec vos lèvres, faites une grimace, riez, jouez un air de guitare, faites la grenouille, agissez comme une rock star, chuchotez votre nom, criez votre nom, tirez la langue, applaudissez 1 fois, applaudissez 2 fois, applaudissez 3 fois, faites un clin d’œil à la personne à côté de vous, agissez comme un robot, agissez comme un ver de terre, faites une tête de méchant, touchez-vous les fesses, faites du cheval, dessinez avec vos pieds, dandinez-vous comme un pingouin, frottez votre votre et votre tête en même temps, dansez la valse, chatouillez votre voisin, marchez sur vos genoux, comportez-vous comme un singe, etc.

 

Variante de Jacques a dit pour l’apprentissage des petits

Matériel pour un joueur : deux marqueurs d’espace (comme des carrés de tapis ou des cerceaux)

Comment jouer à Jacques a dit : invitez votre enfant à se tenir dans l’un des espaces marqués. Expliquez-lui qu’il doit faire ce que vous dites que lorsque la commande est précédée par les mots « Jacques a dit ». Vous utiliserez donc parfois « Jacques a dit » et d’autres fois non. Utilisez les commandes simples.

Si votre enfant obéit à une commande non précédée de « Jacques a dit », il se déplace tout simplement d’un espace marqué à l’autre. À mesure que votre enfant devient plus habile à ce jeu, augmentez le défi en augmentant la cadence à laquelle vous donnez les commandes. Attendez-vous à beaucoup de fous rires !

comment jouer à jacques a dit

 

Autres variantes de Jacques a dit

Une variante commune de ce jeu de plein air est de faire ce que je dis, pas ce que je fais. Dans ce jeu, le meneur donne une instruction tout en effectuant simultanément une action. Les joueurs doivent suivre l’instruction et non l’action. Par exemple, le meneur pourrait dire « Tapez deux fois dans vos mains » tout en tapant des mains trois fois. Tous les joueurs qui ont applaudi à trois reprises au lieu de deux sont éliminés. Cette version exige une écoute attentive des joueurs.

La version basket-ball de ce qu’on appellera « Tony a dit » (Tony Parker) pourrait être plus appropriée pour les enfants plus âgés qui aiment ce sport. Dans ce jeu, toutes les commandes sont évidemment liées au basket. Par exemple : placez-vous en position défensive, faites une passe, marquez un panier, dribblez devant vous, dribblez dans votre dos, dribblez entre les jambes, dribblez avec la main gauche, faites tourner le ballon sur votre doigt, passez le ballon, contrez, etc.

La même chose peut être faite pour d’autres sports comme le football par exemple.

Permettez à d’autres de prendre le rôle de leader et d’être « Jacques ».

Vous pouvez jouer à une version à thème pendant les vacances. Jouez par exemple à « Le Père Noël a dit » pour Noël et « Cupidon a dit » pour la Saint Valentin.

Comptez vos erreurs. Cette variante du jeu implique que les joueurs comptent leurs propres erreurs quand ils obéissent incorrectement ou ne respectent pas une commande. Jacques peut définir un certain nombre d’erreurs (trois erreurs, cinq erreurs, etc.), ou les erreurs peuvent être comptées comme des lettres d’un mot. Selon le mot, les joueurs qui réalisent le mot entier sont alors éliminés le reste du tour. Par exemple, les erreurs peuvent préciser B-I-S-O-U. Une fois qu’un joueur épelle le mot entier, il est éliminé.

Changez le nom de Jacques pour l’adapter à un thème ou un intérêt : « Le pirate a dit », « La fée a dit », etc.

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly

Laisser un commentaire

130 Partages
Épinglez108
Partagez19
+13
Email
Tweetez