Jeux et activités pour aborder le racisme et la différence avec les enfants

7

Jeux et activités pour aborder le racisme

Pas toujours facile d’aborder le thème du racisme avec les enfants de façon ludique, voici quelques pistes de jeux et d’activités pour mettre en avant la différence et le respect de l’autre.

 

Intérêt : aborder le thème du racisme
Matériel : détaillé sur chaque jeu/activité
Tranche d’âge : de 3 à 5 ans et de 6 à 12 ans   1 joueur et plus
Lieu : intérieur ou extérieur

 

jeux sur le racisme

 

Aborder le racisme de façon ludique avec les enfants de 3 à 5 ans

 

 

1. Familles de pâtes

Matériel : des pâtes de différentes formes et des variétés de légumes colorés
Durée : plus ou moins 30 minutes
Nombre de joueurs : 1 et plus

Placez les légumes et les pâtes (spaghetti, macaroni, lasagne, penne, coquillette…) dans un grand récipient. Encouragez les enfants à explorer les pâtes mélangées dans le grand récipient. Discutez avec eux des différentes formes, couleurs et tailles.
Demandez aux enfants de trier chaque variété de pâtes et de légumes dans des contenants plus petits. Demandez ensuite aux enfants de décrire une caractéristique particulière pour chaque variété de pâte ou de légume : long, orange, plat, en forme de coquille, etc.

Discutez avec les enfants de l’idée que si les variétés de pâtes et de légumes semblent différents, ils ont aussi beaucoup en commun comme les ingrédients, la fabrication, la cuisson, la valeur nutritionnelle et le fait qu’ils appartiennent tous à la famille des pâtes ou des légumes.

Demandez aux enfants de coller les pâtes sur des feuilles épaisses dans n’importe quelle position, comme ils le souhaitent. Ils peuvent utiliser une ou plusieurs variétés.

Cette activité encourage les enfants à reconnaître que nous avons tous de nombreuses différences, mais aussi de nombreuses caractéristiques en commun.

 

2. Un conte pour discuter

Matériel : le texte du vilain petit canard
Durée : de 15 à 30 minutes
Nombre de joueurs : 1 et plus

Lisez le texte du Vilain petit canard (ou une histoire similaire) aux enfants comme un stimulant pour la discussion. Faites des arrêts appropriés tout au long de l’histoire pour mettre en évidence le traitement du caneton par les autres animaux.
Discutez avec les enfants : pourquoi n’ont-ils taquiné que lui ? Était-ce juste ? Comment il se sentait ?

Demandez aux enfants de décrire comment le caneton se sentait quand il était jeune et rejeté, puis quand il était plus âgé et accepté.

Cette activité encourage les enfants à reconnaître les situations injustes.

 

3. Les groupes de couleurs

Un petit jeu de mise en situation réalisable aussi avec les enfants de 6 à 12 ans.

Matériel : variable selon le traitement choisi
Durée : aléatoire
Nombre de joueurs : 3 et plus

Le jeu des groupes de couleur enseigne aux enfants ce qu’est la discrimination.

Divisez les enfants en trois groupes aléatoires, une couleur est assignée à chaque groupe sur laquelle un traitement spécial est basé : le groupe vert reçoit un traitement royal, le groupe orange un traitement normal et le groupe rouge un moins bon traitement. Par exemple, le groupe vert reçoit un bonus spécial pour son repas, tandis que le groupe orange a un repas normal et que le groupe rouge doit préparer seul son repas et nettoyer toutes les tables.

Par la suite, les groupes s’assoient ensemble et discutent de savoir si c’était juste qu’un groupe obtienne un traitement préférentiel, si un groupe méritait un moindre traitement, et de la façon dont ils se sentaient quand leurs amis ont eu plus / moins qu’eux.

 

activités sur le racisme

 

Aborder le racisme de façon ludique avec les enfants de 6 à 12 ans

 

 

1. Masquez vos différences

Matériel : 1 assiette en carton blanc et une serviette par enfant, des feutres…
Durée : aléatoire
Nombre de joueurs : 3 et plus

Dans cette activité, chaque enfant reçoit une assiette en carton avec des trous pour les yeux et un élastique, ainsi qu’une serviette pour draper le dessus de leur tête. Les enfants se couvrent le visage avec les masques « assiettes », mettent la serviette sur leurs cheveux et marchent dans la pièce en se regardant les uns les autres en silence.

Puis les enfants enlèvent leur masque et le décore, selon leurs goûts. Après avoir décoré les masques, ils les remettent à nouveau et se promènent sans parler.

Lorsque l’exercice est terminé, les enfants discutent de la différence entre les deux expériences et explorent ce qu’ils ont ressenti quand tout le monde avait le même masque : quelqu’un se sentait-il spécial ou unique ? Était-ce ennuyeux de regarder des gens si semblables ? Ils peuvent comparer ce qu’ils ont ressenti quand ils avaient tous un masque unique et des masques différents. Le but de cet exercice est d’ouvrir une discussion sur les différences de culture humaine : qu’est-ce qui nous rend pareil ? Qu’est-ce qui nous rend différent ?

 

2. Création d’un Flip Book pour jouer avec la différence

Cette activité aide les enfants à reconnaître et à célébrer la différence.

Matériel : 1 feuille épaisse sur laquelle vous avez imprimé le patron d’un visage par enfant (voir modèle à imprimer ICI), des crayons et des feutres ou de la peinture, des ciseaux, une agrafeuse
Durée : 30 à 45 minutes
Nombre de participants : 3 et plus

Demander aux enfants de s’asseoir en cercle, de fermer les yeux et d’explorer leur visage avec les doigts afin de repérer leurs caractéristiques : le front, les yeux, le nez, le menton, les joues, les oreilles, la bouche, la texture de la peau et des cheveux.
Faites passer un miroir à main ensuite aux enfants. Ils le prennent tour à tour pour explorer leur visage sous toutes les coutures.
Les enfants dessinent ensuite leur autoportrait sur la feuille épaisse en suivant le tracé proposé pour chaque partie du visage.
Profitez-en pour encourager les enfants à parler des similitudes et des différences de leurs portraits, par exemple la couleur des yeux, des cheveux, de la peau, etc.

Agrafez les autoportraits achevés ensemble pour réaliser un livre. Si les enfants sont nombreux vous pouvez réaliser 2 ou 3 livres.
Utilisez des ciseaux pour découper les visages en cinq parties pour faire un flip book. Une fois terminé, les enfants seront capables de mélanger et assortir les cheveux, les yeux, le nez, les oreilles et la bouche en feuilletant les différentes sections du livre. Les enfants peuvent ainsi créer de nouveaux visages en mélangeant les éléments du Flip Book.

Discutez-en avec les enfants, par exemple « Mettons les yeux d’Alexis avec le nez d’Anabelle et la bouche de Nassik. Concluez avec le message » Ça va être différent ».

bricolage racisme enfant

 

Voir aussi les jeux et activités sur le respect !!

Retrouver tous les petits jeux de Jeux et Compagnie !

 

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly

7 commentaires

  1. J’aime bien l’idée des groupes de couleur ça démontre bien ce qu’ est la discrimination qui au faite un adjectif que je le préféré au racisme
    et le faite de discuter entre eux est le meilleur moyen de comprendre de quoi s’agit-il

  2. C’est excellent de sensibiliser les enfants à ce sujet. Ils vont tôt ou tard tomber sur des exemples des discussions à ce sujet à la télé, en public, etc. C’est bien ainsi d’être conscient en écoutant de telles discussions et en leur permettant de donner leur avis aussi.

  3. Il faut leur apprendre cela dès leur jeune âge. J’aime bien le jeu du masque avec les assiettes :)merci pour ces idées

  4. Excellent article. Je pense que c’est un peu sensible d’aborder ce sujet avec les enfants mais il est nécessaire de le faire pour leur apprendre comment tolérer la différence. Du coup ces idées sont très géniales.Merci bien

  5. Je suis tout à fait d’accord. Chacun choisi sa personnalité et sa propre façon de communiquer, quelque soit son lieu de naissance ou sa culture d’origine et le plus important c’est l’habitude parce qu’ils sont des enfants en fin de conte 🙂

  6. très bon article, et jolies idées,on a vraiment besoin de telles suggestions et activités qui encouragent à la tolérance.

Laisser un commentaire

374 Partages
Épinglez218
Partagez150
Tweetez4
+12
Email