cahier animaux

Raconter une histoire effrayante

Comment raconter une histoire effrayante

Les grands conteurs sont vénérés par toutes les sociétés depuis le début des temps. Mais ils sont rares et ceux qui peuvent raconter une histoire effrayante convaincante sont encore plus rares. Si vous voulez raconter une histoire vraiment ébouriffante, vous devez la préparer. Vous devez créer un climat de peur. Le succès de votre histoire effrayante dépend plus de la préparation qu’autre chose. Ci-dessous, découvrez comment raconter une histoire effrayante à l’aide de quelques conseils simples.

Alors, comment raconter une histoire effrayante ?

Vous aurez besoin d’un partenaire pour participer à ce crime… je veux dire à l’histoire. Il est essentiel que certaines choses arrivent au bon moment pour construire le suspense.

Vous ne devrez pas laisser votre public savoir, cependant, que vous avez un partenaire.

Il y a quelques accessoires dont vous aurez besoin :

  • Des bougies
  • Un ventilateur
  • Des effets sonores
  • Une lampe de poche
  • Et (si vous avez un endroit pour faire un feu) du bois de chauffage

La pièce doit être sombre et rempli d’ombres étranges qui s’expriment à travers les bougies vacillantes et le feu, si vous avez une cheminée. Il ne devrait y avoir aucune lumière artificielle à l’exception de la lampe qui brille sur vous. Le silence est effrayant par lui-même.

  1. Rassemblez vos auditeurs et commencez votre histoire en parlant lentement d’une voix douce. Toutes les bonnes histoires de fantômes commencent dans des circonstances ordinaires de la vie.
  2. Parlez plus fort au fur et à mesure que votre histoire se construit et prenez le ton d’un discours, mais juste un peu afin d’être bien compris.
  3. Demandez à votre partenaire de faire vaciller les bougies brièvement de temps en temps à l’aide du ventilateur.
  4. Préparez à l’avance avec votre partenaire les moments où ils utilise des effets sonores pour votre histoire (une porte qui grince ou des bruits de chaînes qui traînent).

Alors que vous arrivez au point culminant de votre histoire, prévoyez que votre partenaire éteigne la lampe de poche pendant quelques secondes et soyez silencieux… Votre partenaire rallumera la lampe sous votre visage pendant que vous pousserez un cri à glacer le sang ! Ça fonctionne à chaque fois !

Les secrets pour raconter une histoire qui fait peur

Vous aimez les histoires qui donnent la chair de poule et vous souhaitez en raconter une ? Ci-dessous, nous allons vous donner d’autres conseils pour raconter une histoire effrayante qui marquera les esprits de vos lecteurs ou auditeurs. Voici quelques astuces pour vous aider à réussir votre récit.

1. Choisissez un thème original et angoissant

Tout d’abord, vous devez choisir un thème qui suscite la peur et l’inquiétude chez votre public. Pensez à des sujets tels que les fantômes, les monstres, les situations oppressantes, les lieux hantés, etc. Laissez libre cours à votre imagination, tout en gardant à l’esprit que votre objectif est de provoquer le frisson.

2. Créez des personnages crédibles et attachants

Pour captiver votre audience et les immerger dans l’histoire, il est important de créer des personnages bien développés aux traits de caractère complexes et variés. Ils doivent être suffisamment crédibles pour que le lecteur puisse s’identifier à eux et ressentir leurs émotions. Veillez également à ne pas tomber dans les clichés ou les stéréotypes en proposant des protagonistes aux personnalités uniques et intrigantes.

Le protagoniste

Le héros de l’histoire doit être courageux, intelligent et déterminé. Il doit être capable de relever les défis qui se présentent à lui tout au long du récit. Cependant, n’hésitez pas à lui donner des failles ou des faiblesses pour le rendre plus humain et authentique.

L’antagoniste

Le méchant, quant à lui, doit être vraiment effrayant et représenter une menace pour le protagoniste. Il peut s’agir d’une créature monstrueuse, d’un tueur en série, d’un esprit malfaisant, etc. Son objectif est de semer la terreur et d’empêcher le héros de réussir sa mission ou de résoudre l’énigme autour de l’histoire.

3. Construisez une atmosphère angoissante

L’atmosphère est un élément clé pour créer une histoire effrayante réussie. Elle doit être oppressante et inquiétante, tant dans la description des lieux que dans les événements qui s’y déroulent. En plus des précédentes astuces, voici quelques conseils pour y parvenir :

  • Utilisez un vocabulaire riche et précis pour décrire les décors, les objets et les personnages.
  • Faites appel aux cinq sens pour immerger le lecteur dans l’ambiance. Par exemple, décrivez les bruits étranges, les odeurs nauséabondes, les sensations désagréables, etc.
  • Jouez avec les contrastes pour créer un sentiment d’insécurité. Par exemple, décrivez une scène paisible qui va soudain être troublée par un événement inquiétant.
  • Pensez à la métaphore et à la symbolique pour renforcer l’angoisse. Par exemple, associez des éléments du décor à des images de mort, de violence ou de danger.

4. Ménagez le suspense et les rebondissements

Une histoire effrayante doit maintenir le lecteur en haleine tout au long du récit. Pour cela, il est indispensable de ménager le suspense et de surprendre votre public avec des rebondissements inattendus. Voici quelques pistes pour y parvenir :

  • Incluez des fausses pistes pour tromper le lecteur et le maintenir dans l’incertitude.
  • Faites monter la tension progressivement en alternant les moments de calme et les scènes d’action ou de terreur.
  • Réservez des surprises aux personnages et aux lecteurs pour relancer l’intérêt du récit. Par exemple, faites apparaître un nouvel antagoniste, révélez un secret caché, changez le cours de l’histoire, etc.
  • N’hésitez pas à jouer avec les peurs et les attentes de vos lecteurs en les confrontant à des situations inconfortables ou choquantes.

5. Apportez une résolution satisfaisante à votre histoire

Bien que cet article ne doive pas contenir de conclusion, il est important de souligner l’importance de la résolution de l’intrigue dans une histoire effrayante. Le lecteur doit refermer le livre ou quitter la séance de lecture avec un sentiment de satisfaction et d’évasion. Pour cela, pensez à :

  • Résoudre les problèmes et les mystères qui ont été présentés tout au long de l’histoire.
  • Faire évoluer les personnages en mettant en avant leur courage, leur détermination et leurs prises de conscience.
  • Offrir une fin surprenante mais cohérente avec le reste du récit. Évitez les dénouements trop prévisibles ou clichés.

En suivant ces conseils, vous serez en mesure de raconter une histoire effrayante captivante et marquante. N’oubliez pas que la clé du succès réside avant tout dans votre passion pour l’écriture et votre envie de partager des émotions fortes avec votre public. Alors, lancez-vous dans la création de votre propre récit terrifiant !

Pour vous aider à raconter une histoire effrayante

Voici deux sites où vous trouverez une infinité de bruitages et de sons gratuitement pour votre histoire effrayante : https://lasonotheque.org et https://www.sound-fishing.net !

Vous pouvez essayer de créer votre propre histoire à l’aide de la trame proposé sur « créer un conte ou une histoire » ou aller chercher une histoire vraiment effrayante et déjà prête en faisant quelques recherches sur google.

Retrouvez toutes les idées Halloween de Jeux et Compagnie !