Jeux et Compagnie

Jeux traditionnels égyptiens : les jeux des enfants en Égypte

Jeux traditionnels égyptiens

Les statues formelles et les coiffes pharaoniques trouvées dans les ruines égyptiennes pourraient indiquer que les anciens peuples égyptiens étaient plutôt solennels, mais de nouvelles preuves indiquent que, dans l’Égypte ancienne, les jeux et autres formes de divertissement étaient appréciés des enfants, mais aussi des adultes. Dans l’Égypte ancienne, les jeux et autres formes de divertissement comprenaient des activités physiques, des jeux de société et des jouets. Les anciens égyptiens jouissaient de l’art de jouer autant que nous le faisons de nos jours. Ils jouaient et faisaient des jeux de société nécessitant habileté, ruse et stratégie, ainsi qu’à des jeux plus sportifs demandant force et agilité. Découvrez ci-dessous quelques jeux traditionnels égyptiens joués par les enfants en Égypte.

Découvrez d’autres jeux des enfants du monde sur cette page !

Les jeux traditionnels égyptiens joués par les enfants en Égypte

Tir à la corde de l’Égypte ancienne : il existe des peintures d’anciens Égyptiens faisant un tir à la corde, sans corde (oui, sans corde !). Pour faire ce jeu amusant de tir à la corde de l’Égypte ancienne, alignez deux équipes dans une seule ligne. Chaque joueur se tenant à la taille de la personne qui se trouve devant lui et faisant face à l’autre équipe. Dessinez ou matérialisez une ligne de démarcation entre les équipes. Le premier joueur de chaque équipe, le chef, étend les bras. Chaque chef d’équipe saisit les bras du chef de l’équipe adverse et le tir à la corde commence. La première équipe à faire passer au moins deux joueurs de l’autre équipe de l’autre côté de la ligne gagne la partie ! OU la première équipe à rompre le contact entre des joueurs (c’est-à-dire que quelqu’un lâche un coéquipier) perd !

Jeux d’athlétisme : les anciens enfants égyptiens étaient dehors presque toute la journée. D’après des images représentées sur les murs des tombes, nous savons que les enfants aimaient la lutte, le lancer de javelot et des jeux (en particulier pour les garçons) définis par deux équipes et deux chefs. Ils privilégiaient également les jeux de course de différentes variétés (seul ou avec d’autres enfants sur le dos) et même des jeux comme les combat de coq des temps modernes. Inspirez-vous de ces jeux traditionnels des enfants de l’Égypte ancienne et créez des jeux et des courses ! Voici quelques idées pour transformer des jeux traditionnels en jeux traditionnels égyptiens :

  • Walk Like an Egyptian : marchez comme un égyptien et faites une petite partie de « Suivez le guide » en désignant un guide qui fera des mouvements et des pas inspirés de l’Égypte et tout le monde doit le suivre.
  • Danses : dansez sur des chansons à thème égyptien.
  • Jeu de momie : c’est parfait pour une fête égyptienne ! Divisez les joueurs en équipes. Donnez à chaque équipe une réserve de papier toilette et demandez-leur de transformer un membre de l’équipe en momie.
  • Courses (relais ou individuelles) : avancer en marchant comme un égyptien, avec un partenaire sur le dos, etc.
  • Archéologue : remplissez une piscine pour enfants avec du sable et cachez de fausses pierres précieuses et des scarabées dans le sable. Dites ensuite aux enfants de creuser pour récupérer les trésors !
  • Parcours d’obstacles : créez un parcours d’obstacles et sautez par-dessus le Nil, rampez dans une tombe, etc.

jeux traditionnels egypte

Seega : un jeu joué en Égypte aux 19ème et 20ème siècles. 2 joueurs déposent des pièces sur un tableau, ne laissant que la case centrale vide, après quoi les pièces sont déplacées d’une case à l’autre. Les pièces sont capturées en les entourant, et le joueur qui capture toutes les pièces de l’adversaire gagne la partie. Voir les règles du Seega !

Trigon : un jeu pour trois personnes minimum qui remonte à l’Égypte ancienne et qui a également été joué par les anciens Grecs et Romains. Dans la version moderne du ‘trigon’, trois joueurs se placent aux extrémités d’un triangle, chaque côté mesurant environ 5 mètres de long. Une balle de tennis est lancée par un joueur utilisant sa main droite vers le joueur de son choix. Ce joueur attrape la balle avec sa main gauche et la lance au troisième joueur avec sa droite. Le troisième joueur répète ceci en lançant à un joueur tout en maintenant l’action dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Si une balle capturable est lâchée, le lanceur gagne un point. Si la balle n’était pas capturable, c’est le receveur qui marque 1 point. Le premier joueur à marquer 10 points gagne la partie.

 

Les jeux traditionnels de l’Égypte ancienne

Les civilisations et les cultures du monde entier semblent partager l’amour pour le jeu. Dans l’Égypte ancienne, certains jeux étaient conçus pour les adultes, d’autres étaient joués par des personnes de tous âges. Les archéologues ont découvert de nombreux jeux joués dans l’Égypte ancienne, mais dans de nombreux cas, ils n’ont jamais trouvé de règles pour ces jeux traditionnels égyptiens. Ils ne savent donc pas comment ils étaient joués. Il ne fait aucun doute que, tout au long des 3000 ans de l’Égypte ancienne, les jeux ont été une grande partie de leur vie.

Le Grand Musée égyptien du Caire a indiqué que le plus ancien jeu de l’Égypte ancienne s’appelait « Senet ». C’est un jeu de société auquel ont joué de nombreux membres des familles royales, dont Toutankhamon. La façon dont le jeu était joué consiste à ce que chaque joueur lance des dés et, en utilisant des bâtons, essaie de déplacer les pièces du plateau de jeu et éventuellement de les retirer du plateau, tout en empêchant la personne opposée de faire la même chose. Il existe une copie de ce jeu au British Museum de Londres avec un panneau indiquant que le jeu a été joué pour la première fois entre 5500 et 3100 avant notre ère, soit la période prédynastique (avant l’âge des pharaons).

Beaucoup de jeux joués en Égypte aujourd’hui ont été également joués dans les temps anciens. Les images et les œuvres hiéroglyphiques sur les murs des tombes et des temples montrent les anciens Égyptiens jouant au handball, au hockey en salle, au tir à l’arc, à la boxe, aux sports équestres, au tir à la corde et au marathon.

Les égyptologues (ceux qui étudient l’Égypte) ont examiné certaines peintures et images et ont développé des théories selon lesquelles les jeux traditionnels en Égypte étaient souvent utilisés pour se détendre. Comme aujourd’hui, beaucoup de gens rentraient chez eux après avoir travaillé dur toute la journée et jouait à un jeu. Les jeux préférés étaient : Senet, Mehen et Chiens et Chacals. On a trouvé un tableau montrant la reine Neferteri jouant à Senet, alors qu’elle se détendait. Les anciens Égyptiens croyaient que lorsque quelqu’un mourrait, il se déplaçait dans la vie après la mort, où il vivrait et profitait des mêmes choses qu’il avait de son vivant. C’était une coutume d’enterrer quelqu’un qui était mort avec toutes les choses dont il aurait besoin dans sa prochaine vie. Cela incluait des vêtements, des biens, de la nourriture, des articles monétaires, des outils de leur commerce et des jeux. En 1922, l’archéologue britannique Howard Carter découvre la tombe du roi Toutankhamon. Il y avait des centaines d’objets qui avaient été protégés : l’un des objets dans la tombe était un jeu de plateau de Senet.

Les jeux traditionnels égyptiens auxquels les enfants jouaient comprenaient un jeu comme les dames ainsi que Senet et ses pièces de jeu étaient constituées de petites pierres et d’osselets (qui étaient en réalité des os de cheville de mouton). Les enfants avaient aussi des jouets, y compris des hochets en argile en forme d’animaux ou de personnes. Les familles riches avaient des jouets en bois pour leurs enfants. Ceux-ci comprenaient des jouets en bois comportant des pièces mobiles. L’un d’entre eux pouvait être un hippopotame qui avait des mâchoires qui se fermaient et s’ouvraient. Les poupées haut de gamme étaient constituées de tissu et bourrées de roseaux de papyrus.

Comme les enfants étaient presque toujours à l’extérieur, les filles et les garçons aimaient nager dans la rivière. Il y a des images d’enfants luttant, boxant et dansant en rond. Il y a une danse que les filles ont appelée « presser les raisins ». Tous les enfants aiment jouer à des jeux traditionnels égyptiens avec des balles et c’était la même chose avec les anciens enfants égyptiens. Ils avaient des balles en papyrus ou en cuir, farcies de paille. Lorsque les chevaux ont été introduits en Égypte, ils ont commencé à utiliser du crin de cheval pour divers jeux traditionnels égyptiens.

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly, PDF & Email

Suivez Jeux et Compagnie :

créer chasse au trésor