Jeux et Compagnie

Jouer au zombie : 5 idées de jeux de zombie pour les enfants

jouer au zombie

Pour Halloween ou pour les fans du jeu “Plantes contre Zombies” ! Voici 5 idées pour jouer au zombie avec les enfants. Les zombies sont effrayants et dégoûtants et c’est exactement pourquoi les jeux de zombies pour les enfants sont populaires. Alors, prêt à jouer au zombie avec ces cinq jeux de zombies pour enfants ?

Intérêt : ils sont nombreux, découvrez-les à la fin de cet article
Matériel : aucun
Tranche d’âge : à partir de 5-6 ans (mais je vous conseille plutôt de faire par rapport à votre groupe d’enfants, certains enfants seront prêts à jouer à ce genre de jeu et d’autres non)   Nombre de joueurs : 3 et plus

Découvrez aussi ma série coloriage zombie pour Halloween ! Je vous invite aussi à aller voir ma page activités pour Halloween où vous trouverez des jeux, des bricolages, des recettes, etc.

Pour les plus grands, à partir de 12 ans, proposez-leur plutôt cette chasse au trésor thème zombis à télécharger !

 

jouer au zombie

 

Jouer au zombie

 

Humain, humain, zombie : au lieu de jouer à tomate ketchup, les joueurs sont soit des humains, soit des zombies. Les enfants sont assis sur le sol, répartis dans un grand cercle. Un enfant est sélectionné pour être le premier zombie. Il marche autour du cercle et frappe légèrement chaque joueur sur la tête en disant “humain” ou “zombie”. Le premier joueur à être appelé zombie est maintenant infecté. Le joueur nouvellement infecté se lève et poursuit celui qui l’a zombifié autour du cercle. Le premier à revenir à l’espace libre dans le cercle est guéri. L’autre joueur répète le processus. Le jeu se termine quand tout le monde a eu un tour pour être un zombie.

Nourrissez le zombie : c’est très amusant de jouer au zombie, dans ce jeu de zombie les joueurs essaient de nourrir le zombie avec du cerveau, mais une seule sorte de cerveau est bonne. Gonflez des petits ballons de baudruche de différentes couleurs et placez-les dans une poubelle (ou autre). Ce sont les “cerveaux”. Choisissez un joueur pour être le premier zombie qui choisira secrètement une couleur. Déterminez une ligne de départ et placez le zombie à une ligne d’arrivée désignée. Quand le zombie crie, “Cerveau, je veux du cerveau !” chaque joueur doit choisir un “cerveau” (ballon) et courir avec jusqu’à la ligne d’arrivée. Le zombie n’acceptera que les “cerveaux” de la bonne couleur. La dernière personne sur la ligne d’arrivée avec une couleur inacceptable est le prochain zombie.

Ne nourrissez pas le zombie : au lieu de nourrir les zombies comme dans le jeu de zombies ci-dessus, le but de ce jeu est de garder le cerveau loin du zombie. Choisissez quelqu’un pour être le zombie. Demandez aux autres joueurs de circuler. Donnez-leur un “cerveau” (une balle en mousse par exemple) qu’ils vont se passer les uns les autres. Le but est de garder le cerveau loin du zombie. Si le zombie attrape le cerveau, le zombie peut choisir quelqu’un d’autre à infecter et cet enfant va au milieu. Le jeu se termine lorsque tout le monde a été infecté.

Zombie gelé : les joueurs sautent et dansent pendant qu’il y a de la musique. “Thriller” de Michael Jackson est un excellent choix. Quand la musique s’arrête, les danseurs s’arrêtent et prennent une pause zombifiée : figés et les bras tendus devant eux. Quiconque bouge est éliminé du jeu. Le dernier zombie debout est le gagnant.

Jeté de cerveaux : placez un cerceau sur le sol et donnez aux enfants des “cerveaux” (haricots secs) à lancer à l’intérieur du cerceau. Donnez à chaque enfant trois “cerveaux”. L’enfant qui a le plus de cerveaux à l’intérieur du cerceau est le gagnant. Placez le cerceau plus loin pour les enfants plus âgés.

Jouer au zombie est effrayant et amusant. Si vous craignez que les enfants aient peur, ne vous inquiétez pas. Jouez mais utilisez votre meilleur jugement. Si les enfants semblent avoir peur, passez à d’autres jeux non-zombie.

Jouer au zombie : jeu bonus

En tant que parents, nous essayons toujours de trouver des moyens d’amuser nos minuscules humains. Les enfants ont des tonnes et des tonnes de jouets, de livres et de jeux, et plus souvent qu’on ne voudrait l’admettre, un écran est placé devant eux. Jouer au zombie est totalement gratuit, c’est un jeu actif, sans écran qui non seulement est apprécié par les enfants, mais qui aide aussi réellement au développement mental et physique d’une myriade de façons. Voici comment jouer au zombie avec un groupe d’enfants, c’est presque une habitude à intégrer :

Les enfants doivent vous demander de jouer au zombie. Une heure de départ est donnée et les enfants comprennent qu’ils devront attendre après le goûter, par exemple. Au début du jeu, vous buvez du jus de zombie (une tasse d’eau ou de jus de fruit) et quand la tasse est finie, vous vous transformez en mort-vivant. Vous commencez alors à grogner et à marcher comme un zombie sur toute la surface de jeu, et les enfants courent dans des cachettes.

Si le zombie attrape un enfant, il le dépose dans un endroit convenu. Et le zombie recherche sa prochaine victime. Les autres enfants peuvent venir libérer l’enfant attrapé en venant lui toucher la main. Cela continue pendant un moment jusqu’à ce que le jus de Zombie se dissipe (c’est vous qui décidez de ce moment). Alors, ce sont les enfants qui se transforment en zombies et vous chassent jusqu’à ce que vous soyez attrapé. Si l’un des enfants a l’air trop effrayé, le zombie ne s’approche pas de lui pendant la partie.

Comment “jouer au zombie” aide les enfants à développer des capacités

Autre que le coût zéro et aucun écran, il y a beaucoup d’autres avantages de jouer à un jeu de zombi :

  • Patience : les enfants doivent attendre jusqu’à ce que le jeu de zombie commence
  • Jeu imaginatif : sans jouets
  • Exercice : courir
  • Prise de décision : trouver des endroits nouveaux et inventifs pour se cacher
  • Communauté : se sentir membre d’un groupe en tant que “victimes” et “zombies”
  • Prévisibilité : comprendre le début, le milieu et la fin d’un jeu
  • Règles : apprendre les règles d’un jeu
  • Prendre des risques : être audacieux dans un environnement approprié et sécuritaire
  • Comprendre : obtenir un aperçu de qui est le zombie (et tout ce que ça implique) à différents moments du jeu
  • Jeu de rôle : développe l’imagination
  • Confiance : en approchant le zombie “effrayant”
  • Courage : pour les enfants qui ne veulent pas jouer, un peu de courage est gagné en regardant le jeu
  • Et enfin, mais certainement pas le moindre : PLAISIR ! Le plaisir est la partie la plus importante de la façon dont les jeunes enfants apprennent à jouer au zombie

Vous pouvez y jouer quand bon vous semble

Laissez-vous inspirer pour jouer au zombie avec les enfants. Utilisez ce dernier jeu quand vous le souhaitez et transformez-vous en zombie quand les enfants s’y attendent le moins !

ARTICLES SIMILAIRES

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly, PDF & Email

Suivez Jeux et Compagnie :

créer chasse au trésor