Jeux et Compagnie

Qu’est-ce que Noël et d’où vient ce nom ?

qu'est-ce que noël

Peu importe que vous voyez Noël comme un temps de fête ou comme un jour saint de culte, Noël est en fait un mélange de différentes cultures du monde entier qui se sont accumulées pendant des centaines d’années. Les arbres à feuilles persistantes décorés, les cadeaux colorés posés à leurs bases, les cartes de Noël et leurs vœux sincères, le très vieux Père Noël et ses rennes, les bûches de Noël, les châtaignes grillées sur des feux ouverts, le gui et les baisers accordés, les sons de cloches et les chants sont tous de nombreux aspects de Noël que nous sommes venus à considérer comme intrinsèquement indissociables et au cœur du 25 Décembre, tous créés par différents peuples.

 

signification de noël

 

Qu’est-ce que Noël ?

 

Le Noël d’aujourd’hui est une célébration de l’anniversaire du Christ, mais en réalité, on ne sait pas quand le Christ est né et jusqu’au début du quatrième siècle on ne s’en souciait pas. Les naissances n’avaient aucunes raisons d’être célébrées ou commémorées mais les décès oui. Des théologiens, des chercheurs et des historiens à travers les âges ont tenté de placer la Nativité à une date précise mais il y a une profusion de dates indépendantes telles que le 1er Janvier, le 6 Janvier, le 25 Mars et le 20 mai, mais personne n’a trouvé la moindre preuve d’une naissance proche du 25 Décembre. Le 20 mai est le plus souvent la date convenue de la Nativité parce que l’Evangile de Luc soutient que les bergers qui ont reçu les nouvelles de la naissance du Christ observaient leurs moutons la nuit et il est connu que les bergers observaient leurs moutons 24H sur 24 seulement au moment de l’agnelage qui était au printemps.

Dans une tentative de jeter l’ombre sur une ancienne religion païenne, le culte de Mithra, dont les festivités du 25 Décembre menaçaient d’attirer plus de chrétiens que l’église pouvait se permettre de perdre, les anciens érudits de l’église ont suggéré la célébration de la Nativité la même journée. Bien qu’ils ont rencontré beaucoup d’opposition dans le secteur plus conservateur de l’église qui affirmait que c’était un péché de contempler l’observation de la naissance du Christ « comme s’il s’agissait d’un Dieu Pharaon » et pas un divin fils de Dieu, les érudits l’ont finalement emporté.

L’église a par la suite légitimé le 25 Décembre comme la date de naissance du Christ et son respect serait caractérisé par la prière méditative, en rendant grâce et allégresse en masse au Christ. Un théologien chrétien a écrit dans son journal dans la dernière partie des années 320 : « Nous faisons de ce jour un jour Saint, pas comme les païens en raison de la naissance du soleil, mais à cause de celui qui l’a fait ».

De part la puissance psychologique des célébrations de groupe, de l’unification et de l’égalisation des rangs et classes sociales, de la solidification et de l’affirmation de l’identité collective et du renforcement d’un système de croyance commune et de ses objectifs, la célébration de la messe du Christ ou de Noël le 25 Décembre saisit le monde occidental. Cependant, Noël n’était pas ancré en permanence jusqu’à ce que l’empereur romain Constantin soit baptisé en 337, un événement qui, pour la première fois uni le pouvoir romain avec l’église chrétienne et fait du christianisme la religion officielle de l’Etat. Et quand en 354, l’évêque de Rome Liberius a réitéré l’importance de célébrer non seulement la mort du Christ, mais aussi sa naissance ; ceux qui restaient à l’écart de l’église ont finalement été convaincus.

 

d'où vient le mot noël

 

D’où vient le mot Noël ?

 

Le mot Christmas (Noël) au États-Unis vient de l’abréviation de « Christ’s mass » (Messe du Christ) qui est un dérivé de l’anglais moyen « Christemasssee » et « Old English Cristes maesse ». La première preuve trouvée de cette expression a été enregistrée en 1038, elle était aussi un dérivé issu de la fusion du grec « Christos » et du latin « Missa ». Dans les traductions du Nouveau Testament grec, la lettre X ( chi ) est la première lettre du Christ. Vers le milieu du 16ème siècle, le X a été utilisé comme un acronyme pour le Christ et Xmas (Christmas – Noël) est devenu la forme d’abréger Christmas.

Le mot Noël, dont la première attestation écrite date de 1112, serait issu d’une évolution phonétique de « nael » et d’une modification d’un mot latin « natalis » (naissance, natal). Le o, remplaçant le a de l’ancien français « nael », vient de la différenciation phonétique des deux a de « natalis » tandis que le tréma note l’effet de prononciation spécifique au langage poétique qui consiste à dissocier deux voyelles à l’intérieur d’une même syllabe. C’est la seule explication admise par les spécialistes. On en retrouve quelques autres dans certaines publications (telle celle qui le dérive du latin « novella », « noël » était au Moyen Âge le cri de joie poussé par le peuple à l’arrivée d’un heureux événement). Ainsi, le mot « Noël » pourrait également être issu du gaulois « noio » (nouveau) et de « hel » (soleil), et signifierait « nouveau soleil ». Il serait alors lié à la renaissance du soleil lors du solstice d’hiver.

Le mot Noël apparaît donc associé au mot naissance.

Voir toutes les activités de Noël pour enfants sur la page Noël enfants !

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly, PDF & Email

Suivez Jeux et Compagnie :

créer chasse au trésor