Jeux et Compagnie

Jeu du killer : règle du jeu et variante (Gotcha)

Jeu du killer

Vous cherchez un moyen amusant de favoriser une plus grande unité dans une équipe de jeunes ? Le jeu du Killer est un excellent moyen de le faire. Bien sûr, le but du jeu est de traquer et d’éliminer vos adversaires, mais vous vous amuserez beaucoup. Ce jeu fonctionne mieux avec un grand groupe de personnes : plus il y en a, mieux c’est.

Intérêt : défi et objectif
Matériel : papier, crayon et un peu d’imagination
Tranche d’âge : 12 ans+
Lieu : intérieur ou extérieur

Règle du jeu du killer

Le jeu de rôle dont vous êtes la victime : jeu du killer !!! C’est un jeu qui peut se dérouler sur toute une semaine ou sur une seule journée (voire moins) selon les défis. Pour être le vainqueur il faut tuer tout le monde (pour de faux hein ^^), il ne doit en rester qu’un, chaque joueur reçoit un papier avec le nom de sa cible et la méthode pour le tuer mais chacun doit tuer sa victime en toute discrétion. Pour éliminer la cible qui lui a été assignée au hasard, un joueur doit prendre sa victime à part et la «tuer» sans que les autres joueurs aux alentours s’en aperçoivent, en quel cas l’assassin meurt en même temps que sa victime et la personne qui aura surpris le tueur récupèrera la cible de la personne tuée par l’assassin.

Par exemple, A doit tuer B qui lui doit tuer D. A ne croît pas être vu et élimine B. Mais C, qui a surpris A en train de tuer B, va voir A et lui dit qu’il l’a vu. Si C n’était pas intervenu, A aurait maintenant dû «tuer» D. Mais vu que A s’est fait surprendre par C, c’est maintenant C qui récupère D comme cible O_o.

Bien sûr, lorsqu’un joueur se fait éliminer, il garde le silence et ne se déclare pas mort. Il donne tout simplement sa propre cible à son assassin.

Pour le tuer c’est simple remplissez l’objectif, exemples d’objectif : A doit obliger B à sauter à cloche-pied 2 fois dans la journée, B doit obliger C à chanter la chanson “petit papa Noël”, C doit obliger D a raconter 2 blagues dans la journée…etc

Vous trouverez de nombreuses idées de d’objectifs / missions sur cette page !

Petit plus : lorsque le killer implique beaucoup de joueurs; proposez aux joueurs encore « en vie » de recruter un partenaire mort. Les deux joueurs jouent alors ensemble, même si seul le joueur A peut accomplir son objectif…

Ce jeu du killer, également appelé jeu de l’assassin, paranoïa ou Gotcha, est un grand classique dans les colonies de vacances, avec un peu d’imagination et ensuite de persévérance les adolescents se prennent au jeu et éliminent les autres joueurs au fil des jours… Je l’ai mis en place plusieurs fois en village vacances avec des ado sur des séjours d’une semaine mais je ne le commence pas dès le premier jour, j’attends le deuxième voire le troisième jour que les liens entre eux commencent à se créer.

Gotcha : variante

Les règles du jeu de killer ou du jeu Gotcha sont simples : vous avez une cible, une cible vous a. Vous devez éliminer votre cible avant que quelqu’un d’autre ne vous élimine. Lorsque vous tuez quelqu’un, vous assumez sa cible.Il existe plusieurs variantes pour éliminer une cible :

  • Un petit fusil à eau
  • Un post-il (ou autre) à coller sur la cible
  • Chuchoter tout simplement tu es mort ou gotcha ! à l’oreille de la cible
  • Etc. Avec de l’imagination on peut trouver beaucoup de variantes.

Mais alons plus en détail découvrir les règles du jeu Gotcha. La clé d’une bonne partie de Gotcha est la capacité ultime de l’organisateur non seulement d’expliquer le jeu correctement, mais de créer une beaucoup d’enthousiasme et d’excitation parmi les participants. C’est cette personne qui crée et génère le “buzz” global et donne le ton.

Pour cette variante du jeu du killer, vous avez besoin d’un meneur de jeu qui garde la trace de qui a été éliminé et qui est toujours dans le jeu. Il ne joue aucun rôle dans les assassinats réels. Lorsque vous avez votre meneur, il invite autant de personnes que possible à jouer au “jeu”. Tout le monde ne voudra pas jouer, alors ne les poussez pas. L’idée est qu’il reste une personne à la fin de la partie, qui peut ensuite être déclarée vainqueur.

Lorsque le meneur a réuni tous les participants, il fait une petite carte portant le nom de chaque participant. Ceux-ci sont ensuite distribués à tous les joueurs, en s’assurant que personne n’obtienne son propre nom ! Seul le meneur connaît les noms des participants ! Il est important de garder autant de secret que possible. De plus, chaque participant ne dit à personne, même à ses plus chers amis, qu’il est dans le jeu. Ensuite, le plaisir commence.

Au cours des jours suivants, alors que tout le monde vaque à ses activités, il incombe à chaque participant “d’assassiner” la personne dont le nom figure sur la carte qui lui a été remise. L’assassinat est assez indolore, cela signifie simplement taper très doucement la personne sur l’épaule et lui dire “Gotcha” ! Lorsque la personne est “éliminée”, elle remet sa carte (le nom de la personne qu’elle devait éliminer) à la personne qui l’a “assassinée”. Cette personne essaie ensuite d’éliminer la personne suivante, et ainsi de suite et ainsi de suite ……. jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une personne.

Cependant, il existe une règle importante. Les assassinats se font aussi discrètement que possible et de préférence loin des autres et celui qui est assassiné doit être “seul” et ne pas marcher avec un ami. Être silencieux à ce sujet est également bon car vous ne voulez pas informer quelqu’un d’autre que vous êtes “dans le jeu”. N’oubliez pas que vous n’êtes pas censé savoir qui d’autre joue réellement. Qui sait : votre ami est peut être votre ennemi.

Vous pouvez également définir des endroits où les assassinats ne sont pas autorisés, comme le self ou la salle principale. Partout ailleurs, les joueurs sont sur un jeu équitable. Ce jeu est très amusant et aucune violence n’est impliquée. Et c’est génial de gagner, bien qu’il n’y ait généralement pas de prix : mais vous pouvez prévoir un prix !

Autres jeux de rôle : Thiercelieux et Mafia !!

Enregistrer

ARTICLES SIMILAIRES

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly, PDF & Email

Suivez Jeux et Compagnie :

créer chasse au trésor