Jeux et Compagnie

Activités pour améliorer la communication entre frères et sœurs

activités frères et soeurs

Les frères et sœurs vont naturellement se chamailler et se batailler sur une base régulière, peu importe ce que vous ferez pour essayer de garder la paix. Ils sont rivaux parce qu’ils sont plongés dans une situation de négociation et de partage constant. Ils doivent partager maman, papa, la maison, la TV, etc. Ce n’est pas un choix ce combat constant, cependant, cela peut mettre une véritable pression sur les relations. Le mieux que les parents puissent faire, c’est d’encourager les activités entre frères et sœurs qui favorisent le travail d’équipe, la coopération et le respect.

1. Échange de chaussures

Enseignez à vos enfants une leçon précieuse en les encourageant à se mettre à la place de l’autre. Si un de vos enfants est intéressé par le football, mettez en place une partie de foot familiale où les frères et sœurs peuvent se joindre au jeu. Si un autre enfant est intéressé par le théâtre, allez voir un spectacle en famille ou préparez une petite pièce à la maison.

Exprimer de l’intérêt pour les passions de l’autre ouvre souvent la porte pour une meilleure compréhension de l’autre. Vous pouvez même réduire les disputes entre frères et sœurs en laissant chaque enfant exceller dans ce qu’il aime à tour de rôle. Ils ont besoin alors de rôles différents : l’un peut être le « prof » et l’autre le « novice » pour une activité, et ils peuvent changer les rôles ensuite.

2. Jeu de questions

Encouragez les activités et les jeux qui abordent les barrières de la communication. Bien qu’un Trivial Pursuit ou un Pictionnary va certainement vous divertir, créer votre propre jeu de questions familial peut aider à minimiser les malentendus. Encouragez les enfants à créer des questions sur eux-mêmes, sur leur couleur préférée, leur nourriture ou leur destination de vacances favorite. Embarquez pour un jeu familial de Trivial Pursuit pour tester les connaissances qu’ont les frères et sœurs les uns des autres et observez l’amusement.

Il est important d’enseigner aux enfants comment être bons joueurs. Profitez de l’occasion pour encourager le travail d’équipe et pour observer la bonne conduite. Les expressions telles que « J’aime la façon dont vous partagez et vous vous entendez » et « Vous êtes une bonne équipe » contribueront à renforcer le comportement positif et à donner moins d’importance aux conflits.

3. Activités créatives

Faire appel au côté créatif de vos enfants avec des projets artistiques pour les distraire de l’ennui et des frustrations permet de minimiser les conflits entre frères et sœurs. Se salir avec de la peinture à doigt pour décorer des photos de famille ou tout simplement faire des projets artistiques collectifs aideront vos enfants à apprendre à faire des compromis et à se nourrir de la créativité de l’autre.

Plus tôt vous commencez à aider vos enfants à fonctionner comme une équipe mieux ce sera. En le faisant ils sauront reconnaître les bons moments entre frères et sœurs. Félicitez toujours le bon comportement.

Si un conflit démarre au cours d’une activité, signalez un mauvais comportement. Ne vous attendez pas tout le temps à ce que les enfants sachent comment se comporter, un bon comportement doit être enseigné. Établissez une règle de « non violence » qui comprend les injures et réaffirmez que le comportement négatif ne sera pas toléré.

4. Création d’un tableau des noms acceptables

Si les injures sont un problème constant dans votre maison, aidez vos enfants à créer un tableau de noms acceptables, avec lesquels ils pourront s’appeler les uns et les autres. Prenez un morceau de carton et des marqueurs et, avec l’aide de vos enfants, créez un tableau coloré de noms et de surnoms qui sont acceptables pour s’appeler les uns les autres.

Par exemple, divisez le tableau en sections basées sur le prénom de chaque enfant. Créez une liste de noms et de surnoms qui peuvent être utilisés pour appeler de façon amusante et acceptable chaque enfant : parfois l’humour peut beaucoup aider à minimiser la colère et la frustration avec l’autre. Si des noms qui ne sont pas sur la liste sont prononcés, surtout les noms agressifs ou blessants, faites savoir aux enfants qu’ils seront punis.

5. Chambres séparées

Lors de la prochaine dispute de vos enfants, jouez à un jeu appelé “Chambres séparées.” Commencez par stopper le conflit et envoyer les enfants impliqués dans des espaces séparés, comme leurs chambres. Si les enfants en question partagent la même chambre, envoyez un enfant dans la chambre et l’autre dans une pièce différente, comme la salle à manger ou le salon. Donnez une feuille de papier et des crayons à chaque enfant et demandez-leur de dessiner ou d’écrire pourquoi la dispute a commencé et comment ils se sont sentis.

Si vos enfants sont jeunes, aidez-les à transcrire leurs sentiments sur le papier. Après 10 à 20 minutes de refroidissement, réunissez les enfants et discutez de ce que chacun d’eux a dessiné ou écrit sur ​​le papier. Calmez les enfants si besoin; autrement, laissez-les continuer à s’exprimer et à interagir. Si un autre combat menace d’éclater, séparez à nouveau les enfants et redemandez-leur de dessiner ou d’écrire…

6. Images des émotions

Aidez vos enfants à identifier leurs émotions en créant des images des émotions ensemble. Aider les enfants à identifier les émotions est nécessaire pour qu’ils apprennent à gérer leurs sentiments. Lorsque que tout le monde est calme et sous le signe de l’entente, réunissez la famille et créez des images représentant certaines émotions. Par exemple, dessinez un enfant assis sous la pluie sans parapluie pour représenter la tristesse. Une famille qui s’amuse à la mer peut représenter le bonheur. Gardez les images à portée de main et à chaque fois que les enfants commencent à se disputer, sortez-les et demandez aux enfants d’identifier leurs émotions. Utilisez les images pour expliquer aux enfants comment leurs paroles et leurs actions peuvent agir sur les sentiments de leurs frères et sœurs.

Vous pouvez créer les images avec des feutres ou de la peinture mais vous pouvez aussi récupérer des vieux magasines pour y trouver des photos et des images à découper et coller.

7. Activités d’équipe

Favoriser un sentiment de fierté, d’amusement et de convivialité en participant à une activité de groupe qui nécessite l’aide de tous peut avoir un résultat positif. La création d’un sentiment de groupe commence à la maison, et est un outil important que vos enfants ont besoin pour connaître le succès personnels à l’extérieur et à l’intérieur de la maison.

Choisissez une activité que tout le monde aime, mais qui exige également que tout le monde s’entende et travaille ensemble pour atteindre un certain objectif. Construire une cabane dans les arbres en famille est une idée. Assignez des tâches adaptées à l’âge pour tout le monde et encouragez les enfants à travailler ensemble pour terminer le travail.

ARTICLES SIMILAIRES

couverture 50 jeux newsletter

Inscrivez-vous et recevez mon LIVRET PDF DE 50 PETITS JEUX !

+ un jeu de communication rigolo.

+ un PDF de 200 coloriages à imprimer.

Print Friendly, PDF & Email

Suivez Jeux et Compagnie :

créer chasse au trésor